En preview de Steel Battalion:Heavy Armor, voici une vidéo à laquelle j'ajoute un article.

L'article reviendra sur Steel Battalion (1er du nom) diffusé en 2003 sur la première XBox. Il essayera de mettre en lumière la particularité de ce jeu dont l'atypisme résidait dans son accessoire de jeu. Faisant retour sur ce tableau de commandes énorme associé à un pédalier, nous verrons que celui-ci, au delà de renforcer l'immersion, contribuait à créer un lien unique entre le joueur et l'avatar.

Ce lien fera l'objet d'une réflexion philosophique sur le partage du ressenti corporel et sur la dimension charnelle que semble procurer ce jeu vidéo. Cela nous rapprochera d'une philosophie du corps propre aux phénoménologues et, plus précisément, à Edmund HUSSERL. Dans une attitude critique, nous engagerons la comparaison entre Steel Battalion et d'autres jeux vidéo ( Star Wars Racer en l'occurrence).

Par la suite, nous verrons comment Steel Battalion : Heavy Armor (deuxième opus) se distingue de son prédécesseur. Nous évoquerons la disparition du tableau de commandes au profit du dispositif Kinect, envisageant les craintes que ce nouveau mode de jeu pourrait susciter (le propos sera appuyé sur des comparaisons à d'autres jeux vidéo, Kinect Star Wars en l'occurrence). Enfin, nous verrons ce qu'il pourrait rester du lien particulier entre le joueur et l'avatar, que le premier épisode mettait en avant, suite à la disparition de l'ancien accessoire au profit de Kinect.

Bonne lecture et bon jeu, en toute philosophie... ;)

Voici l'article en PDF : STEEL_BATTALION

Voici la vidéo Steel Battalion : Heavy Armor


Steel Battalion Heavy Armor - Tutorial